Article

Le lundi 01 juin 2015, le Premier Ministre, Ministre de l'Economie, des Finances et du budget a procédé à la pose de la première pierre du Tribunal de Première Instance et de la Maison d'Arret et de Correction de la ville de San Pedro financés par l'Union européenne à hauteur de 4 milliards de francs CFA sur les ressources du Programme d'Appui à la Reforme et à la modernisation du Système Judiciaire et Pénitentiaire.

Le Chef du Gouvernement était accompagné à cette occasion de plusieurs personnalités politiques, diplomatiques, administratives et coutumières dont SEM Jean-Francois Valette, Ambassadeur de l'Union européenne en Côte d'Ivoire, SEM Alfonso Di Riso Ambassadeur d'Italie en Côte d'Ivoire, M. Gnenema Coulibaly, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, des Droits de l'homme et des Libertés publiques et Mme Nialé Kaba, Ministre auprès du Premier Ministre, chargé de l'Economie et des Finances, Ordonnateur National du FED ainsi que plusieurs partenaires techniques et financiers intervenant dans le secteur de la justice.

La cérémonie officielle s'est déroulée dans le village de Dimoulé qui abrite le site de la prochaine Maison d'arret et de correction de San Pedro qui sera financé à hauteur de 2,5 milliards de F CFA.

Le futur Tribunal de première instance d'une valeur de 1,5 milliard de F CFA sera bàti quant à lui au quartier Séwéké, au coeur de la cité portuaire.

Ces deux projets visent à soutenir les efforts du gouvernement ivoirien, en vue d'améliorer l'accès à la justice, ainsi que les conditions de détention des détenus.


Partager cet article

AGENDA

séance de travail sur la collecte des données des Indicateurs des projets « ENERGOS 1 » et « ENERGOS 2 ». 15:30

Du 28-09-2018 au 29-09-2018

CA VOUS INTERESSE !

FAQ

A VOIR EGALEMENT

NOS PARTENAIRES